INDONESIE TRES BASSE SAISON

Publié le par TINA + OLIVIER

 

BALI : SANUR - AMED (Bunutan/Lipah)

A notre arrivée, nous passons 2 jours difficiles : notre agenda est chargé, entre les repas sur la plage quasi-déserte de SANUR et les massages relaxants dans notre spa favori, vide de tout client débridé.

Puis direction AMED, paradis perdu et inattendu au nord de BALI. Nous habitons chez Madé, à WAWA WEWE II, un coin de paradis paumé sur la Mer de Bali; un superbe bungalow nous tend ses bras, une magnifique moustiquaire étend sa toile sur notre lit large et accueillant. L'incroyable piscine domine la Mer de Bali. 
5 fois 24H de bien-être, soit 14H de sommeil quotidien, 1H de massage chaque jour par les soeurs Madé et Madé, 2H de repas chez Madé, puis le 4eme jour, 3H de pêche au barracuda avec Madé le pêcheur.

. 

 

Bunutan et Lipah totalisent largement 20 touristes à eux deux. Après les attentats de 2002 et d'octobre 2005 (?), un tsunami, quelques tremblements de terre, le tourisme connait une profonde récession. Pour notre plus grand bonheur à Bali, à notre grand regret s'agissant de LOMBOK.

 

GILI TRAWANGAN

A quelques kilomètres de LOMBOK, une succession de bars et d'hôtels nous accueille. Les TV pullulent, la World Cup est partout.
L'absence de voitures, de cyclos et de clébards contribue à prolonger notre séjour à 3 jours.

LOMBOK

La désertée LOMBOK nous attend le Coran grand ouvert. L'air est épais, les ruines ressemblent presque à des maisons, les cyclos pétaradent.
24 heures plus tard, nous revenons à Bali.

Publié dans INDONESIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article